Le bob Bob de Bob

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 19 mai 2014

Nos motos sont des machines à remonter le temps !!!

L'autre jour de beau (hier aussi mais c'est une autre histoire) on a décidé d'aller montrer aux filles deux des maisons qui auraient pu être la leur un peu plus près de Provins que de Melun.

La première, une ancienne bergerie complètement retapée en habitation, à Rampillon, village réputé pour le caquetoire de l'église, juste magnifique,le long de la ligne de chemin de fer, au milieu des champs, après un km de chemin agricole qui avait couvert le pare-choc de la Cox de graines de graminées ! Bon, pas d'eau courante, pas d'électricité, mais un puits et un groupe électro nous avaient un peu refroidi tout comme le chemin qu'on imaginait après la pluie ou un jour de neige avec un enfant malade pour faire venir le médecin, malgré les 350 000 F seulement... Excellente pour une maison de campagne mais pas pour vivre au quotidien

Le caquetoire lors d'une autre sortie avec le MC, qui ferait plaisir aux pipelettes des villages environnants

La seconde au milieu du petit - encore plus que le mien - village de vieux champagne, un ancien bar mais avec une toiture à refaire qui venait gréver sérieusement le budget, après 450 000 d'achat il fallait encore trouver 2 ou 300 000 pour refaire le toit, pas cool... Et puis c'est tellement loin que l'on a pris peur, surtout ma femme, pour le temps pour aller bosser...

Donc voyage dans le temps, 20 ans en arrière...

Au retour, on passe par Chateaubleau, encore un petit bled du coin (la Brie autour de Nangis) quand au détour d'une ligne droite ( lol! ben oui, la Brie morne plaine, un an avant Waterloo, déjà) un gros monticule de terre avec quelques pierre nous interpelle.

quand tout à coup entrée

Dans Chateaubleau il y a château donc serait-ce les ruines du castel qui a donné son nom au village. Arrêt, demi-tour et parking dans l'herbe (heureusement j'ai des planches pour éviter de voir les motos s'enfoncer sur leur béquille) devant un panneau explicatif...

arrêt

Tiens, un ancien forum romain s'étend sous nos pas et sous le champ devant nous... Faut de l'imagination...

espace cultuel objets trouvés

Bon, il y a un autre panneau dans le terrain de foot là, de l'autre côté du monticule, n'écoutant que mon courage je précède la famille pour découvrir... Que le château est en fait un théâtre romain de 80m de large ! Protégé par des bâches hélas pour le visuel on repassera.

le théâtre théâtre bâché Devant l'église, nouveau panneau qui indique une balade à faire entre 3 petits bleds dont Vieux-Champagne

boucle gallo romaine

et indication d'un troisième site ici, au bout d'un sentier agricole, une source, "miraculeuse" pour la vue...

vue de l'est vue de l'ouest

sanctuaire de sourcesanctuaire

On a d'ailleurs trouver nombre d'ex-voto en forme d’œil dans le coin comme on peut le voir sur le panneau explicatif......

Bon, il y a toujours de l'eau mais à voir la tronche de la fontaine, elle n'a pas du servir depuis longtemps...

la fontaine

On pensait remonter 20 Ans en arrière, en fait on a fait un bon de près de 2 millénaires !!!

H. G. Wells ne pensait sûrement à des XJ - les Vrais - quand il a pensé à son roman, la preuve, nos machines voyagent dans l'espace et le temps, elles...

auprès de mon arbre a l'ombre duo

On en a parlé à des amis qui vivent dans le village d'après, il y a une fête romaine de faite là et on n'en savait fichtre rien, comme quoi on ne nous dit pas tout...

Et comme je l'ai dit par ailleurs, on fait des cents et des milles pour aller voir des ruines romaines payantes (Saintes, Nîmes, Arles, moulin du Fâ) et on a la même chose gratuit, à un gros quart d'heure de la maison si on ne prends pas comme nous le chemin des écoliers...

mardi 25 février 2014

A tout malheur...

Cette année, on n'a pas encore eu d'hiver, donc on va pleurer quand viendra le moment des récoltes dans les jardins...

Mais bon, on ne va pas cracher dans la soupe, ce week-end il a fait beau et coup de bol, j'ai eu à aller faire une course. Et quand ma femme me dit vas-y à moto, ben je ne vais pas - trop - me faire prier non plus...

Moralité, la batterie quitte le douillet cocon d'hivernage à côté de la chaudière pour retourner faire des étincelles dans le cadre...

Dommage que l'on avait du boulot à faire à la maison parce qu'on serait bien allé se promener avec les deux motos...

Hibernation terminée

lundi 16 septembre 2013

BB 2013

Cette année, le mois de mai a été bousculé donc pour trouver du monde, le MC Motards Sympas de Melun à fait son traditionnel rallye touristique le 8 septembre !

On aurait bien aimé un peu plus de chaleur le matin en roulant et un peu moins le soir en attendant la remise des prix mais au moins il n'a pas plu !

On décide de le faire avec un autre couple d'ami (Lolo et Pollux) et donc on se retrouve à 4 motos, chacun conduisant une de ses filles (heureusement on a pas besoin de side, on a su s'arrêter à deux chacun). on fera même une pause pipi chez eux sur le parcours, ben oui, six filles, donc... Mouah, ah, ah, ah

Particularité de la journée, le point repas est... A la fin ! On parcours donc la région en partant par la Brie, en passant par les bords du Loing (*** LES *** bords, on traverse à plusieurs reprises) et Charles nous rejoint avec son fils pour finir le parcours avec nous... On réponds tant bien que mal aux questions et on joue aux boules et aux fléchettes (en étant arrêter dans notre élan avant de prendre les 17, je vous jure...). Je me rends compte assez vite que finalement la pétanque et les fléchettes, "sport" de vieux pour moi, ben faudrait quand même que je m'y mette un peu, ça nous aurait permis de finir un peu mieux classés quand même, on est dans les 50 premiers sur 90 mais plus près de 50 que de 1...

Point repas donc, en bord de Seine, une installation d'un traiteur nous permettant d'avoir un repas chaud, original et sans complication pour l'organisation, sauf qu'ils ont oublié la végétarienne dans l'affaire... Enfin, on se débrouille...

Fin de journée avec la remise des prix pour ceux qui sont resté jusque là (ben non, qu'on finisse à 14h ou à 17 comme quand j'étais dans l'organisation, c'est toujours le bordel la remise des prix

On a gagné chacun un sac, contenant un tee-shirt du club pour Fafa (aussitôt piqué par la Grande) et une casquette du concé Yam pour moi (aussitôt piquée par la Petite, je vous jure, faites des gosses) ainsi qu'une bombe de WD40, ça tombe bien, j'ai encore quelques motos à remettre en état, et puis des portes-clés et d'autres babioles du genre, merci aux sponsors...

BB 2013 En tout cas, on c'est bien marré, on a roulé sur des petits chemins inconnus ou sur mes parcours du dimanche quand je roulais en 125 (mais à l'envers, comme les 17 en descente, j'aime pas...) découvrant des petits villages charmants et des bouts de route en travaux quand ce n'est pas carrément bouché pour cause de fête de l'âne et du cheval de trait... Nous ont fermé un des plus beaux enchaînements de virages du circuit les cons !!! On a revu plein de potes, des anciens du club et de ses organisations, qu'on ne voit plus qu'une fois par an pendant le rallye, et puis on a lancé des invitations aux uns ou aux autres pour se voir d'ici le prochain, quand même ! Et rien que pour cela, j'adore le Bouquet Briard !

lundi 15 avril 2013

Il a fait beau...

Et les motards étaient de sortie !

Parkings, terrasses, coins de gazon étaient couverts de motards tout excités par la température estivale...

Lire la suite...

jeudi 11 avril 2013

Ça n'a l'air de rien 13 km

Ce ne sont que ceux nécessaires pour faire l'aller-retour à la station d'essence la plus proche donc autant dire qu'ils n'ont été ** que ** utilitaires.

En plus, la moto n'arrêtait pas de caler en statique, le temps de la remettre en état de rouler, normal, il fallait que je siphonne le 600 pour qu'elle ait de quoi tenir un peu plus longtemps à chaque fois mais au bout d'un moment, le chewing gum goût SP95, ça lasse... Donc décision prise d'aller faire le plein... En plus, la batterie n'étant pas au mieux de sa forme - je ne peux pas ** en même temps** recharger une batterie neuve pour le 600 et celle du 1000 avec un seul chargeur, faut pas se faire d'illusion - à chaque fois (ou presque, c'est pas drôle sinon, que je la redémarrais, il fallait ressortir la batterie de secours - de voiture, ben quoi, y a plusieurs motos a démarrer 2 Temps en temps (c Pascal) l'hiver - et les câbles... Enfin ressortir, non, ils étaient toujours sortis...

Donc les niveaux ça va (huile, eau, air, chaîne graissée, tout ça sauf batterie et réservoir, hein, vous suivez ?) le temps, fait beau, ben allons à la station...

Au début, j'avais prévu de prendre la sacoche avec la batterie et les câbles dedans mais ma femme a trouvé plus raisonnable de me suivre en voiture...

Pas bête, deux fois qu'il a fallu démarrer "aux câbles" devant la porte du garage, dont une fois alors que je passais la première pour démarrer ! GRRRRrrrrr...

Et puis comme ça on a pris un bidon pour remettre dans le 600 ce qu'on avait avalé, le 1000 et moi...

Aller roule petit bolide... Naturellement à la station une fois fait les pleins, elle n'a pas redémarré sans les câbles...

Mais au moins en la rangeant dans la garage, j'avais une satisfaction comme disent les Stones, j'avais fait le double de kilomètres que lors de sa dernière sortie en mai (!) et... Je n'étais pas rentré en remorque !

Du coup j'ai rechargé toutes les batteries pour dimanche prochain, qu'on fasse une sortie plus longue que la dernière que l'on a fait à quatre, même si la grande croit dans son infinie naïveté que j'aurais remis en état une autre moto que la 1000 sur laquelle "elle glisse"...

mercredi 29 septembre 2010

Rouler à quatre, c'est le pied !

Vous avez déjà regardé votre gamine vous faire coucou depuis la place passager de la moto de votre femme pendant que vous trimballer votre autre gamine sur votre moto ?

En attendant qu'elles aient l'âge d'avoir leur propre moto, c'est une expérience qui compte !!!

En tout cas pour moi, c'est presque aussi sublime que mes premiers tours de roues à moto...

Cela faisait longtemps que je n'étais pas aussi content d'être motard moi...

jeudi 1 juillet 2010

Joyeux anniversaire

Et oui, ce jour, des milliers de kilomètres regardent fièrement les 104 premiers de la liste, parcourus, rodage oblige à 60 km/h maxi, sur mon DTMX.

Bon, rentré du boulot, équipé de pied en cap malgré la chaleur affolante, je propose aux filles de venir faire un tour... La grande ne veut pas, la petite, oui... Equipée elle aussi, on fait un petit tour pas trop vite avec le RX sur les petites routes du coin... Pendant que ma femme s'équipe !

De retour au bercail, je change de passagère et hop, reparti pour une chevauchée plus "musclée", ce qui permettra en plus de valider (houpa) la position pour aller faire un autre tour plus tard dans le mois (genre Honfleur) soit avec le RX soit le XJ. Elle est surprise par l'accélération du monstre, il faut dire qu'elle n'a pas eu le temps d'essayer la place arrière de l'autre RX avant que je ne perde l'écrou de SDB : y a pas  à dire, les sportives de grosse cylindrée, ça pousse... Pourtant elle a déjà roulé bien plus vite derrière moi que ce que je ferais ce jour là mais elle est impressionnée... Ah, la joie des moteurs vivants. Grande courbes, lignes droites, balade bucolique dans les bois et par des petites routes qui tournicotent qu'elle n'avait encore jamais vu et qui pourtant ne sont pas très loin de chez nous... La selle Moilo est validée pour dimanche en 8, s'il fait beau...

De retour au garage, les tic tic tic montrent que la petite machine noire est contente elle aussi de sa balade, vivement la prochaine... Par contre faut que je change le "silencieux"

Quoi, je n'ai pas dis le nombre d'année ? On devient pudique avec l'âge... 30 ANS !!!

mercredi 19 mai 2010

Bouquet Briard 2010

Ce jour est à marquer d'une pierre blanche, si, si... Débarrassé des gamines pour cause de vacances en BZHie, nous allons profiter d'un tour de moto pour "faire" le Bouquet Briard, le rallye touristique du mc Melun  ce que je n'ai pas fait depuis 1997 en tant que concurrent et ma femme, ouh... Prescription !

Arrivée  à Provins, surprise, les premiers départs ont déjà lieu et il n'y a plus l'endroit pour l'inscription... Mais on n'est pas les derniers malgré tout !!! Merci Gilles !

Bon commençons quand même les choses sérieuses. On roulera avec Gilles jusqu'à ce qu'ils nous quittent avant la fin de la journée. Traversée de la ville où l'on croise déjà les premiers concurrents en sens inverse, ça promet !

Pas mal de kilomètres de petites routes plus tard (on doit même être sortie de la Seine-et-Marne, on tombe sur un rassemblement, ah non, c'est la première épreuve, parcours  à l'envers à l'aide d'un rétro de truck. Pas facile mais avec l'aide des autres, on est plusieurs  à en sortir  à 10 points. Et puis blague. On avait pas de questionnaire avec le road-book, "ils" nous montrent des photos et on doit dire ce que c'est. Nous qui n'avons pas été là au briefing, si ça avait été dit, on découvre (et on s'en sort malgré tout, ouf). On retrouve des anciens du club - le temps de passer, on à celui de causer - genres mon premier Prez' en 1990, Néness avec sa femme et ses gosses mais pas en side... Ben non, ils sont trop grands maintenant, les garçons ont leur propre moto... Putain le coup de vieux qu'on se prend ! Pareil avec les filles de Dominique, donc plus de side non plus pour eux...

Bon, c'est pas violent comme rythme, on se balade. Mais bon, comme cela au moins on regarde autour de nous,  maintenant qu'on sait. Le petit groupe (un Seven Fifty, un ST3 et un XJ - le Vrai) double pourtant d'autres groupes, quand il n'est pas doublé - plusieurs fois :) - par d'autres... Qui confondent vitesse et précipitation.

Arrivée au point repas. Une question avant d'être libéré... Y a pas, une centaine de motos, ça commence à faire (94 motos et sides des participants plus celles de l'organisation). On retrouve les anciens qui avaient déjà quitté le point jeu... Entre ceux du MC et les participants "habituels" j'en compte bien une trentaine sur le tas, au moins... Et même un touriste car José vient en voisin et roulera l'après-midi hors rallye. C'est fou ce que cela fait plaisir de retrouver tout ce monde.

Le retour vers le Club se fait aussi par des petites routes, mais en zig et en zag de façon à trouver des passage sympa. Bon, moins un car la route est fermé vers Vernou, dommage, elle est sympa. Demi tour acrobatique dans une rue étroite, ils ont du se marrer avec les sides... Vers le Châtelet, arrivée de... La pluie. Heureusement pas trop longtemps car confiant dans la météo, je n'ai pas pris de fringue de pluie moi !!! Gilles s'en va là, ouf, je vais peut-être pouvoir le larguer aux points car il a fait au moins un 10 où j'ai du faire 2... Bon, il a testé pour Anne-France (0) puis pour lui (10) : quel tricheur !

On fini donc seuls mais avec un autre groupe car je suis passé en réserve, on ne sais jamais... Ça faisait longtemps que je n'avais pas grillé un plein de moto dans la journée moi. José, faudra revoir ta segmentation, tu pues pire qu'un 2T et tu fumes autant !

Retour au local, dernier petit jeu, puis pour départager les ex-equo et après délibération du jury, énoncé des résultats par Jean-Mi, donnage des cadeaux par Jean-Paul, pot de l'amitié...

Il y a eu deux chutes, dont une fille qui revient avec une clavicule dans le sac, sous nos ovations.

En attendant les miennes, les photos sont là

Ah oui, Gilles fini devant moi pour un point, zut... On doit être dans les 25/30 premiers....

Bilan de la journée : une grosse banane, on a décidé de rouler plus, ma femme veut retrouver une moto pour rouler (on a essayer le XJ, trop gros pour elle, ce sera 500 ou 600, genre FZ, XJ, GPZ/GPX faire offre !!!) et... J'ai acheté un autre RX !

lundi 7 septembre 2009

De retour, et il est pas content !

Rhaaa

Cela n'a pas été sans peine (un flotteur de carbu bloqué, donc un cylindre noyé et séchage, une batterie neuve, un sélecteur neuf, une soudure sur le dit sélecteur pour le faire tenir en place...) Mais le VFR Vert à Top-Case Bleu (c) à repris la route et j'ai pu exploser le compteur... 120 bornes à tout casser !

Avant le 15 août, j'ai enfin réussi à faire craquer ce moteur qui se morfondait dans le silence depuis un an et demi bien tassé... Malheureusement, je ne sois pas là le week-end donc j'ai du attendre la semaine suivante pour rouler un peu... En gros, aller faire le plein d'air et d'essence, en faisant une petite boucle autour de mon bled.

Tient pas le ralenti et semble tourner sur trois cylindres par moment, un bruit affreux au niveau du pot - ce qui confirme que j'ai raté quelque chose en le remontant après la soudure de la boîte à fumée au niveau des cylindres AR - vous savez, un bruit genre Ducati... Passerait pas à 90 dB au sonomètre...

Bon, le petit tour est fait et hop, vidanges diverses...

Le dimanche, on décide d'aller faire un tour avec ma femme (on s'est débarrassé des gamines) mais il y a toujours ce soucis de trois cylindres par moment et surtout le calage au ralenti... Faut que je vérifie mon électricité...

Malgré cela, on a bien profité du beau temps et du peu de monde sur la route aux alentours de midi pour faire une boucle intéressante autour de Provins. Le Montois, c'est quand même autre chose que la Brie, bien moins plat et pourtant à moins de 40 km de Melun. C'est pas encore le Morvan, hein, ni les Vosges mais après tant de temps en train et en BAR, ça fait du bien...

Bon, on l'a joué cool quand il y a eu la voiture de police, des fois que...

"Naturellement", j'ai souffert de la cheville, surtout que la modification sur le sélecteur n'a pas tenue et donc à la fin, il se rebaladait à qui mieux-mieux... Avec le calage intempestif, la fin n'a pas été qu'une partie de plaisir...

Bon, j'ai reçu les pièces pour le RX, j'ai une surprise qui attend dans le garage, donc normalement ça devrait le faire... enfin cet hiver bien sûr, le temps de tout mettre en place il refera froid (et c'est tant mieux parce que l'on a souffert là, surtout la première fois où j'avais oublier de retirer... La doublure hiver de ma veste !) :(

dimanche 7 juin 2009

Résolution 2009 tenue

le DTR du beauf'On dit toujours que les bonnes résolutions prises en début d'année sont faites pour ne pas être tenues. Je ne pense pas comme cela, c'est pour cela que j'évite d'en prendre !

Mais là, un peu plus haut dans les articles, on trouve celle que j'ai prise cette année et joie, je n'aurais mis ** QUE ** cinq mois pour la tenir...

Oui, j'ai mis fin à la malédiction qui m'a éloignée du guidon pendant tout 2008 et après un an et demi (!) d'abstinence, j'ai fait une vingtaine de kilomètres au guidon du DTR du beauf'.

Et quels kilomètres...

Bon d'accord, j'avais prévu de faire un (petit) tour... Et puis comme il fallait acheter du pain et que la boulangerie du village était fermée le lundi, il a fallu que j'aille à celui d'à côté... Deux bornes et demi... route étroite, pas trop de lignes droites, peu de circulation et juste un ou deux vélos... Seulement voilà, j'ai pris la  (mauvaise ?) habitude de prendre un autre chemin pour rentrer... Alors je vais prendre un autre chemin... Sauf que si je connais bien la plaine, j'ai pas franchement le nom des villages dans la montagne en tête... Ah ? Je ne vous avais pas dit que c'était dans la montagne ? Je roule dans le Forez en fait, c'est pas très haut mais qu'est ce que ça tourne et que c'est beau (enfin tout est relatif, hein, c'est pas les Grandes Jorasses ou le Verdon, mais c'est pas ma Brie non plus !!!) !

 

Cap à l'est, toujours plus haut... le DTR s'essouffle vite dans ces conditions - il y a un gros gouffre entre 5000 et 6500 tours, pire que sur mon DTLC mais moins que quand j'avais déjà essayé cette machine il y a quelques années, le moteur  a été refait - donc il faut jouer du sélecteur et envoyer les watts pour dépasser le 70. A tel point que je ressens vite une crampe à la cuisse gauche, que je fais passer en changeant plusieurs fois de position en selle (j'aime mieux la position de mon DTLC, définitivement)

Les chaussées sont en très bon état, il n'a pas encore fait trop chaud et elles n'ont pas fondues (comme je l'avais vécu de l'autre côté de la vallée en août... 1994 ?), malgré les crampons (connait pas la marque du pneu AR) pas de surprises en tenue de cap et mes vilains réflex du TT reviennent vite, même si je n'ai pas mon équipement normal pour faire de la moto... La preuve, face à un joli chemin commençant par un gué, je suis resté sur le bitume... J'ai failli quand même y aller ! Le neurone TT est encore là visiblement...

Avant le premier village, une ferme se pose en haut d'une colline, faisant le tour d'un château renaissance - que mon beauf' ne connait pas quand je lui en parle, pourtant il est né dans le coin et je suis  à moins de 10 bornes de chez lui - Joli point de vue mais je lui ai laissé mon appareil photo donc, pas de tourisme, "on l'a vu ton caillou" (™) et roule... Enfin un  panneau avec un nom qui me dit quelque chose - on y est passé hier au retour d'une virée en voiture plus bas dans la montagne, j'enrageais d'être en voiture mais bon, 120 bornes avec les 7 places occupées, plus le chien, ça ne l'aurait pas fait avec le 125 - et j'entame la descente... Une petite pointe me montre que l'engin à de la ressource une fois passé 7000 tours mais ce n'est pas le programme du jour, doucement cocotte, ça tourne au bout... Je saute sur les freins et... Ça freine, sans plus... Je n'aime toujours pas les disques sur ces petites machines.

Retour au village, hop on se gare dans la cour, malgré la banane, j'arrive à retirer le casque... Un peu plus de 20 bornes au journalier...

Par contre, vu le tricotage de vitesse, la cheville s'en ressent... Mais Bon Dieu que c'est bon d'avoir mal pour cela !

Prochaines étapes, rouler avec une de mes motos et aller en Normandie le 14 juillet  avec ma femme, pour fêter une sortie "identique" en 1989, avec le DTLC ! Putain ! 20 ans

PS: mal barré, y a de l'essence qui coule par le cylindre av gauche :(